Cinémania - le cinéma dans tous ses états

Forum sur le cinéma et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.

Aller en bas 
AuteurMessage
Luther

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/12/2008
Age : 26

MessageSujet: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Jeu 26 Fév - 2:16

Sleepy Hollow




Réalisé par Tim Burton.
Scénario de Kevin Yagher et Andrew Kevin Walker d'après "La Légende de Sleepy Hollow" de Washington Irving.
Musique de Danny Elfman.
Produit par Paramount Pictures.
Durée de 105 minutes.
Sorti en France le 9 Février 2000.
Avec Johnny Depp, Christina Ricci, Miranda Richardson, Marc Pickering, Michael Gambon, Christoper Walken, Richard Griffiths, Casper Van Dien...

Bande annonce :

VOST:https://www.youtube.com/watch?v=usHkM2zqXD8

Note : 18/20
5 étoiles sur 5 : *****

Synopsis : 1799. Ichabod Crane, inspecteur de police à New York, se fait remarquer pour son insubordination et sa désapprobation devant les méthodes employées par les tribunaux et les policiers pour faire avouer les criminels ou résoudre les enquêtes ; il est donc mis à l’épreuve : ses théories sur les recherches scientifiques de la vérité doivent faire leurs preuves. Pour cela, il est envoyé dans le village de Sleepy Hollow pour enquêter sur trois meurtres particulièrement barbares : les victimes ont été retrouvées sans tête. Une fois sur place, Crane rencontre les notables qui lui affirment que les meurtres ne sont pas le fait d’un simple tueur, mais d’un légendaire cavalier sans tête…

Critique : Un des Tim Burton les plus connus, et des plus représentatifs de son style sombre, sanglant et bourré d’humour noir à souhait : Sleepy Hollow est un moment de cinéma jubilatoire, même s’il faut avoir les tripes accrochées.
L’histoire, tout à fait surnaturelle et empruntant des éléments au mysticisme, aux vieilles légendes et à la religion, avec aussi quelques – rares - références avec l’indépendance américaine, nous entraîne dans un cadre proprement « burtonien », si l’on peut dire : les forêts ténébreuses, le brouillard partout, le village ancien où rien n’a changé depuis les premiers colons, les collines avec l’herbe grise, sans compter les divers lieux remarquables de la région tels l’ « Arbre des Morts » ou le vieux moulin, sont autant d’éléments propres à générer une ambiance unique que nous avait annoncé un New York proche des descriptions de romans noirs victoriens, avec force bâtiments sombres, bas de plafond, peu éclairés… En bref, toute l’âme de Burton est là, avec les décors dont il nous gratifie le plus souvent, et qui s’avèrent proches de certains autres films tels que Sweeney Todd ou l’Etrange Noël de Monsieur Jack. Les éclairages naturels – ou qui le paraissent – doublés à la perpétuelle couche de nuages qui flotte au-dessus de Sleepy Hollow ajoutent au réalisme et à la peur latente qui s’élève de la bourgade et des environs.
Le scénario, basé sur du fantastique original et de nombreux rites de sorcellerie, apporte la vision de ces régions contrôlées toujours par les mêmes familles qui se mélangent jusqu’à ce que tout le monde se connaisse : c’est cette atmosphère lourde, froide et dérangeante qui accueille Ichabod Crane – toujours aussi excellent Johnny Depp, plus retenu dans ce rôle sérieux mais parfois hilarant lorsque ses convictions se trouvent opposées à l’inexplicable – à Sleepy Hollow, ce village dans lequel une véritable enquête policière voit le jour. En effet, derrière les têtes tranchées et la sorcellerie, se trouve un réel thriller, avec enquête et recherche d’éléments pouvant dégager un suspect, un mobile… Avec en prime des crises de rires nerveux en voyant Crane faire l’expérimentation de ses méthodes scientifiques devant des villageois bornés ou suspicieux : autopsies fort artisanales et fort sanguinolentes, observation non désirée d’insectes charognards en milieu de cou exposé à l’air libre, usage de divers produits chimiques ou lunettes servant également de jumelles… L’ambiance « gothique » - voilà, le mot est lâché – qui se dégage du film est jubilatoire, franchement intéressante et contraste efficacement avec des scènes particulièrement dures, dérangeantes, avec force décapitations et sang répandu, sans pour autant que ça sombre dans le gore abject et injustifié : ici, tout a un sens et jamais le film ne tombe dans la facilité ou la boucherie pour appâter le spectateur.
Les acteurs tels que Johnny Depp mais aussi Christina Ricci, Miranda Richardson, Marc Pickering ou Michael Gambon dans les rôles principaux ou Casper Van Dien ou Christopher Lee pour les personnages secondaires, jouent tous avec un naturel certain, se coulant chacun parfaitement dans la peau de ceux qu’ils interprètent – mention spéciale à l’inimitable Johnny Depp, excellent et hilarant en inspecteur de police au passé très sombre – qu’il s’agisse des nobliaux locaux, du juge new-yorkais ou de la sorcière assoiffée de vengeance ; ils sont tous terrorisés, inquiets, sournois et menteurs, dissimulant tous l’histoire sombre de Sleepy Hollow qui motive ces meurtres sanguinaires, exécutés par un chevalier sans tête terrifiant qui n’est que l’instrument d’une revanche calculée. Mais je ne vous en dirai pas plus…
Pour résumer, ce film est vraisemblablement l’un des meilleurs que le réalisateur ait fait, car je n’y vois qu’un seul bémol : si vous êtes un peu sensible, ne mangez pas trop avant de le voir… Ce serait dommage de salir votre siège avec le repas ingurgité avant la séance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Jeu 26 Fév - 13:33

Et bien je ne partage carrément pas ton enthousiasme sur le film!^^
J'ai été déçu de ce qu'on m'avait décrit comme un "chef d'oeuvre du fantastique".
Je mettrai 13/20 et 3 étoiles.
C'est un bon film fantastique, mais rien de plus.
Cinématographiquement, il est superbe, c'est vrai. Bien filmé, bien conçu... Les décors sont parfaits et il se dégage une ambiance particulière qui fait toute la qualité du film de Burton.
Johnny Depp est aussi très bon, tout comme les autres acteurs.
Mais le scénario m'a un peu déçu. Et puis je trouve l'ensemble un peu fade. On en attend davantage. Parfois c'est même longuet.
Bon, je l'ai commencé à minuit alors je n'avais peut-être pas tous mes sens en éveil...^^
Mais je n'en garde pas un souvenir mémorable.
Si je le revois, je m'en ferais peut-être une toute autre idée.
Mais attention, je n'ai pas dit qu'il était mauvais! Il est sympa. Sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
LuCie

avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Sam 14 Mar - 18:48

13, Yoann, 13...
Je rejoins Luther pour sa note, du grand Burton!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Lake

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Jeu 4 Juin - 13:50

Je l'ai bien aimé. Ce que j'ai préféré, c'est la photographie sublime, visuellement, on ne peut s'empêcher d'être époustouflé. Je peux même comprendre les changements faits par rapport à la nouvelle de Washington Irving, le personnage d'Ichabod Crane passant du statut d'instituteur à celui de détéctive est pas mal trouvé, puisque c'est à cette époque que l'on se penche réellement sur les affaires criminelles.
J'ai adoré l'idée de la femme vue soit comme une fée (la mère de Crane à laquelle est assoicée tout un univers de conte, mystérieux mais finalement tendre et lumineux) soit comme une sorcière (Katerina et sa belle-mère, le côté sombre, mystérieux et déstabilisant). Une dichotomie sympathique. C'est beau, on pense de suite aux illustrations de Rackham, à la féerie dans tous les sens du terme.
Mais voilà, il n'empêche que le film reste un peu creux, comme un très joli livre d'images qui s'anime sous nos yeux, ce qui n'est pas vraiment une critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TarantinoPhoenix
Admin
avatar

Messages : 624
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Sam 29 Aoû - 16:27

Encore un de mes films préférés que j'ai oublié d'encenser ...
Bon ^^
Du très grand Tim Burton, comme dans Sweeney Todd, il joue beaucoup avec les couleurs.
J'ai beaucoup apprécié le côté un peu sombre du film, et les acteurs sont excellents !
Quel plaisir de voir Burton s'attaquer à cette légende du cavalier sans tête, sur laquelle il base son scénario, très efficace.
Certains passages un peu creux, j'en conviens, mais ça reste du très bon Tim Burton, un film dans le plus pur style du réalisateur, sombre, avec une photographie et des décors magnifiques, et une atmosphère dégagée par le film qui n'appartient qu'à lui ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Lake

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Lun 31 Aoû - 13:08

Ambiance qui n'appartient qu'à lui, je n'en serais pas sûre, l'inspiration de la Hammer est clairement présente, et on sent que le très bon dessin animé de Disney a été une référence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Mer 2 Sep - 19:18

Disney???? Quel dessin animé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
TarantinoPhoenix
Admin
avatar

Messages : 624
Date d'inscription : 07/12/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Jeu 3 Sep - 13:07

Il s'inspire peut etre un peu, à vrai dire je n'en sait rien, mais il apporte quand même son "truc", reconnaissable dans tous ses films !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Lake

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Ven 4 Sep - 1:30

Spielberg-Williams a écrit:
Disney???? Quel dessin animé?
Trouvable sur le DVD Le crapaud et le Maître d'école - le Maître d'école étant Ichabod Crane. Un petit chef d'oeuvre :



Deux extraits :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Sam 5 Sep - 13:41

J'en avais jamais entendu parler! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
Dandy Kaine

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 30
Localisation : Ploemel

MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   Mar 12 Jan - 23:18

Un trés beau film. La photographie est belle, il fait ressentir tant de noirceur que ça émerveille ce que l'on voit. L'histoire est en faite pas trés originale mais bien fiselé et Johny Depp est parfait et j'ai bien aimé son face a face avec Casper van Dien ainsi que j'ai trouvé épattante, la façon de jouer de Christopher Walken, un rôle ingrat que de jouer ce chevalier fou et il l'incarne a merveille. La violence est présente, ni plus ni moins, bien maitriser, pour moi un grand film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinémania - le cinéma dans tous ses états :: AUTRES FILMS :: SF/ Fantastique-
Sauter vers: