Cinémania - le cinéma dans tous ses états

Forum sur le cinéma et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Starship Troopers 3 : Marauder

Aller en bas 
AuteurMessage
Luther

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/12/2008
Age : 26

MessageSujet: Starship Troopers 3 : Marauder   Jeu 26 Fév - 2:28

Starship Troopers 3 : Marauder



Réalisé par Edward Neumeier.
Scénario de Edward Neumeier, d'après le livre de Robert A. Heinlein.
Musique de Klaus Badelt.
Avec Casper Van Dien, Jolene Blalock, Boris Kodjoe, Amanda Donohoe, Stephen Hogan.

Bande annonce :


Bonus : "It's a good day to die."


Note : 15/20
3 étoiles sur 5 : ***

Synopsis : La guerre contre les Arachnides continue… Sur la planète Roku San, le nouveau champ de bataille de ce conflit sanglant, la base que commande Johnny Rico subit une inspection surprise du Skymarshall Omar Anoke, accompagné de son aide de camp, le général Dix Hauser – ancien subordonné et ami de Rico – et du capitaine de vaisseau Lola Beck – ancienne petite amie et amie de Rico. Pendant que le Skymarshall visite la base, Hauser a une altercation avec les fermiers locaux, farouches opposants à la guerre qui a détruit leurs exploitations ; Rico intervient pour l’empêcher d’abattre un des fermiers, et se retrouve inculpé d’insubordination, quand la barrière électrique qui protège la base tombe en panne pour une raison inconnue. Le Skymarshall est immédiatement évacué, ainsi que Lola qui pilote le vaisseau servant à la fuite ; Hauser reste sur place avec Rico pour défendre la base face aux parasites.
L’évacuation réussit, mais le croiseur que dirige Lola est abattu par les parasites : échappent à la destruction de l’appareil le Skymarshall, Lola Beck, le cuisinier du bord Jingo, une hôtesse de bord nommée Holly, Bull, un membre des Marines et le médecin du bord Goniff. Leur navette de sauvetage s’écrase sur une planète occupée par les parasites…
De son côté, Rico est ramené sur la Terre où il est condamné à la pendaison…

Critique : Après un Starship Troopers 2 totalement raté et sur lequel ce troisième opus fait l’impasse, Starship Troopers 3 : Marauder est une bonne surprise car largement inspiré par son illustre original réalisé par Paul Verhoeven – il faut aussi préciser que le réalisateur de ce troisième volet a été le scénariste du premier… Les éléments qui faisaient du premier Starship Troopers une référence du genre sont là, ainsi que plusieurs membres de l’équipe originale et ce cher Casper Van Dien qui reprend le rôle de Johnny Rico, toujours aussi efficace et peu subtil…
L’univers, l’ambiance et les parasites sont toujours au rendez-vous pour mettre leurs grains de sels respectifs, avec des spots fédéraux tout à fait dans la patte des premiers, avec cependant une nouvelle cible même si le totalitarisme et l’usage des médias restent visées : la religion.
On découvre dans cet opus une critique acerbe des croyances – principalement chrétiennes en référence aux Etats-Unis – qui sont dans ce cas précis partagés entre les militaires croyants et des partisans de la paix entre parasites et humains, même s’il s’agit plus d’une critique de l’usage de la religion qui apparaît ici. Jouant sur les mots, les spots fédéraux parlent de « terroristes pacifistes », un grand moment de désinformation, en arguant que la religion incite à la paix, et donc à la sédition. S’y ajoutent des parodies de réactions gouvernementales à des mouvements pacifistes parfaitement légitimes mais décrits comme violents et anti-patriotiques ; ne manquez pas le juge envoyant à la potence cinq opposants à la guerre – pourtant citoyens – en expliquant que « les gens ne peuvent pas dire tout et n’importe quoi » ! La fin n’est pas en reste : lorsqu’on se rend compte que les populations se rapprochent beaucoup de la religion, la Fédération retourne allégrement sa veste en admettant l’existence de Dieu tout en affirmant qu’il est avec les humains et qu’il souhaite leur victoire, allusion à l’aspect « guerre de religion » qu’a pris la guerre d’Irak. Quant aux militaires, toujours aussi débiles, ils applaudissent devant les exécutions de pacifistes et soutiennent à fond le régime militarisé qui les envoie à la mort sans sourciller, à grand renfort de ces fameux spots mais également d’une découverte excellente, qui a pour nom Omar Anoke, le Skymarshall de la Fédération.
Ce foudre de guerre exhorte les populations à grand renfort de chansons patriotiques telles que « Etre médium c’est sexy », « La flotte est canon » ou « Un bon jour pour mourir », interprétées devant toute la Fédération et reprise par les soldats au front ; au passage, les spots nous présentant ces chansons – en mode karaoké – proposent également les produits dérivés tels que le stylo Anoke, le couvre lit ou le pyjama Anoke, la casquette Anoke… et de nous dire – en version anglaise pour le jeu de mot avec « It’s a good day to die » - que c’est « a good day to buy »… Jubilatoire.
Les acteurs ne sont pas en reste et prennent un grand plaisir à jouer ces rôles totalement délurés que sont le colonel invincible, le général avisé ou la pilote farouchement athée ; les répliques idiotes fusent, les personnages disparaissent vite et de manière sanglante. L’esprit du premier opus est là.
Pourtant, ce film n’est pas une réussite totale pour autant : le scénario est plutôt basique, et on regrette qu’Edward Neumeier n’ait pas repris le même aspect pour les spots, le même aspect viande hachée pour les malheureux soldats trucidés par les parasites… Les transitions avec le premier volet sont obscures, et on ignore ce que sont devenus les autres personnages tels que Carmen Ibanez ou Ace Levy. Reste cependant un bon moment de rigolade, tantôt sanglant, tantôt critique, qui mine de rien fait réfléchir et qui « nous laisse une chanson » ! It’s a good day to die…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Re: Starship Troopers 3 : Marauder   Jeu 26 Fév - 13:41

Tout comme le premier volet.... il ne me dit absolumment rien!^^
Je ne doute plus des messages qu'il délivre, je fais confiance à Luther... Mais est-ce utile d'imposer un tel bruit pour dénoncer?
Bon, je ne l'ai pas vu donc je ne peux trop rien dire... Mais le parodique à outrance où en dehors des messages, tout n'est que ridicule, ça ne me plaît pas trop....
Quoique... J'aime bien "Mars Attacks!" de Burton... Razz
Bon, il faudra que je le vois pour juger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
Luther

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/12/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Starship Troopers 3 : Marauder   Jeu 26 Fév - 18:34

Ce n'est justement pas que du parodique, au contraire ! C'est très subtil, et présenté d'une manière totalement sérieuse ; le scénario (pas terrible dans ce cas) tient quand même la route, et il n'y a pas que du cynisme non plus : intrigue, acteurs, ambiance et action sont au rendez-vous. On n'est pas dans une comédie lourdingue non plus ^^
D'accord pour "Mars Attacks" aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Starship Troopers 3 : Marauder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Starship Troopers 3 : Marauder
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinémania - le cinéma dans tous ses états :: AUTRES FILMS :: SF/ Fantastique-
Sauter vers: