Cinémania - le cinéma dans tous ses états

Forum sur le cinéma et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harry Potter et la coupe de feu

Aller en bas 
AuteurMessage
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Harry Potter et la coupe de feu   Sam 28 Mar - 13:25



Un film de Mike Newell.
Avec: Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Michael Gambon, Ralph Fiennes, Robbie Coltrane, Maggie Smith, Robert Pattinson, Clémence Poésie, Jason Isaacs, Brendan Gleeson, Miranda Richardson, Alan Rickman, Timothy Spall, Stanislav Ianevski, Katie Leung, Tom Felton...
Scénario: Steve Kloves. D'après le roman de JK Rowling.
Musique: Patrick Doyle.
Distribution: Warner Bros.
Genre: Fantastique.
Durée: 2H35
Origine: Royaume-Uni / Etats-Unis.
SORTI LE 30 NOVEMBRE 2005.


SYNOPSIS:
La quatrième année à l’école de Poudlard est marquée par le « Tournoi des trois sorciers ». Les participants sont choisis par la fameuse « Coupe de Feu » qui est à l’origine d’un scandale. Elle sélectionne Harry Potter alors qu’il n’a pas l’âge légal requis ! Accusé de tricherie et mis à mal par une série d’épreuves physiques de plus en plus difficiles, Harry sera enfin confronté à Celui dont on ne doit pas prononcer le nom, Lord V…

BANDE ANNONCE:


Note: 14/20
4 étoiles sur 5: ****

Le livre est celui de tous les superlatifs. Il en va de même pour le film.
Plus sombre, plus magique, plus trépidant, plus romantique, plus impressionant, plus épique... Tache ô combien difficile pour Mike Newell ("4 Mariages et un enterrement", "Donnie Brasco") que de donner vie à ce pavé de plus de 700 pages où le jeune sorcier se voit confronté à de multiples dangers.
Tache ô combien difficile pour Steve Kloves, le scénariste, que de réécrire pour le grand écran un monument de la littérature jeunesse.
Tache ô combien difficile pour Patrick Doyle que de succéder à John Williams pour composer une BOF qui se doit d'être épique...
Le premier s'en sort convenablement en adoptant pour une mise en scène plus américaine que ses prédecesseurs qui convient relativement bien à cet épisode très centré sur l'action. Certains plans sont un peu trop numérisés et on peut ainsi regretter le manque de réalisme... Mais dans l'ensemble, "La coupe de feu" est un grand spectacle visuel, qui éblouit par ses décors et ses effets. Enorme atout de la mise en scène de Newell: la Troisième épreuve. Alors que le réalisateur a tout donné côté effets spéciaux à travers les 2 premières séquences, il opte ici pour une ambiance plus sombre et plus glauque, prenant le pari audacieux de vider la mythologie de Rowling de toute sa substance. Exit donc le Sphinx, les scrouts, les araignées et autres créatures fantastiques. Place au noir, à la fumée... et à un silence de mort où même l'orchestre de Doyle se tait. Intelligent et très réussi, même si on regrette que cette séquence soit si courte.
En revanche, le scénariste semble avoir failli à sa mission, du moins aux yeux du public... Steve Kloves devra même quitter son poste pour le 5e film (ce qui n'a rien arranger bien au contraire...). Cependant, il faut avouer qu'il y a un gros problème de rythme... Raccourcis à tout va, accélérés destabilisants... voire même renversements de situation. Le fan est déboussolé et le néophyte qui n'a jamais ouvert un Harry Potter de sa vie ne comprend pas grand chose... Bien dommage.
Mais l'action incessante éloigne l'ennui...
Enfin, pour ce qui est de la partition, si Doyle n'a pas la finesse de John Williams, il a réussi à faire un "score" plutôt approprié, très formaté, mais assez efficace. Mise en valeur des percussions, quelques escapades vers le rock, la valse, la musique irlandaise...
Pour ce qui est du casting, il reste convenable, même si on aurait bien vu Glenn Close en Rita Skeeter... Very Happy Ralph Fiennes compose un Voldemort un peu caricatural mais rudement impressionant (un maquillage réussi). Daniel Radcliffe s'en sort pas trop mal, avec à sa décharge, des scènes plus difficiles à interpréter.

L'ambiance à la fois triviale et épique de "La coupe de feu" en fait un grand divertissement. Un savant mélange de magie et de grand spectacle avec une pointe d'humour et de romance. Plus familial que jamais, et malgré quelques maladresses, un épisode prenant et agréable à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
 
Harry Potter et la coupe de feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rowling, J.K.] Harry Potter - Tome 4: Harry Potter et la coupe de feu
» Harry Potter et la Coupe de Feu - JK Rowling
» Rowling JK - Harry Potter et la coupe de feu - Harry Potter T4
» POST : avis harry potter version longue
» Harry Potter : fanarts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinémania - le cinéma dans tous ses états :: AUTRES FILMS :: SF/ Fantastique-
Sauter vers: