Cinémania - le cinéma dans tous ses états

Forum sur le cinéma et son univers.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La cité des enfants perdus

Aller en bas 
AuteurMessage
eriiol

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 28

MessageSujet: La cité des enfants perdus   Sam 26 Juil - 14:33




La cité des enfants perdus

Réalisation: Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet.
Scénario: Gilles Adrien, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet
Dialogue: Gilles Adrien
Direction artistique: Marc Caro
Productrice: Claudie Ossard-Constellation prod/Lumière/Studio Canal Plus/France 3 Cinéma
Musique: Angelo Badalamenti
Direction de la photographie: Darius Khondji
Création des décors: Jean Rabasse
Costumes: Jean-Paul Gaultier
France
Date de sortie : 17 mai 1995
Durée : 112 minutes
Distribution : UGC
1996 : César du meilleur décor pour Jean Rabasse.
Avec: Ron Perlman : One
Daniel Emilfork : Krank
Judith Vittet : Miette


Note attribuée: 18/20
5 étoiles sur 5: *****

Synopsis: Krank est un vieil homme qui vît entouré de clones et de biens d'autres personnages sur une plate-forme en mer, perdue dans le brouillard. Pour ne pas vieillir trop vite -et surtout parce qu'il ne peut pas rêver- il décide d'enlever des enfants pour tenter de leur voler leurs rêves. Mais lorsque le petit Denrée est enlevé, son grand-frêre One décide de le retrouver coûte que coûte et ce, avec l'aide de la jeune Miette.

Avis personnel: Un film qui n'a rien à envier au reste du cinéma français, un chef d'oeuvre peu connu mais pourtant immense. On se retrouve plongé dans un univers fantastique qui emprunte aux domaines de l'enfance, de l'onirisme et du romantisme. Emouvant et rempli de poésie, on se laisse facilement emporté dans l'histoire qui reste cependant par moment un peu fouilli. Mais fi! On est pas là pour regarder un film de guerre alors laissez vous emporter par la magie de l'enfance.
A noter aussi l'excellente et jeune (à l'époque) Judith Vittet, un vrai régal pour les yeux qui ne vous laissera à coup sûr pas indifférent...

Et le ptit trailer ^^:

http://fr.youtube.com/watch?v=Of-j5pPt_Bc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 27
Localisation : Antony (92)

MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   Sam 26 Juil - 15:12

Je serai curieux de voir ce film. Jeunet en plus... Ca m'a l'air étrange mais poétique.
Un peu de Burton aussi non? J'en avais vaguement entendu parler mais je ne connaissais pas l'intrigue.
Je vais essayer de découvrir ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
eriiol

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   Sam 26 Juil - 18:22

T'as tt compris! Etrange et poétique à la fois! =)
Et effectivement je n'osais pas le dire mais il a un petit côté Burtonnien... à la française of course =p

De toutes façons le film mérite d'être vu rien que pour la sublime Judith Vittet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuCie

avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   Sam 26 Juil - 19:13

J'ai vu que des très courts extraits hélas...
N'oublions pas l'excellentissime Dominique Pinon =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Lake

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   Jeu 4 Juin - 13:42

Je trouve dommage qu'un film ayant un univers fort visuellement, qui traite de l'enfance, etc. doit immanquablement tenir de Burton. Ce film se suffit à lui-même, et ses influences sont directement issues des bas-fonds londoniens (ou français) du XIXème siècle (les enfants font penser à la bande d'Oliver Twist), de la SF tendance Metal Hurlant, de l'univers des freaks, en somme, c'est de la fantasmagorie pure.
Un film sur l'enfance (et Caro et Jeunet ont bien compris que l'enfance n'est pas rose), la petite Miette étant l'adulte et One étant l'enfant ; du coup, leur romance apparait comme pure et sublimée (parce que certaines personnes - des imbéciles - n'ont pas tarder à parler de pédophilie). Et le génial Daniel Emilfork dans le rôle d'un enfant déjà vieux ou vieillard infantile, qui ramène directement au Hook de J.M Barrie... tous les personnages sont incroyablements attachants, que ce soit la petite Miette, Ron ou même les clones. Il y a une fantaisie, mille idées à la seconde dans chaque plan présentés. De la noirceur, beaucoup de poésie, du grotesque dans le sens noble du terme, de la mélancolie (impossible d'oublier la mélodie jouée par Dreyfuss). C'est un de ces films où tous les personnages apportent quelque chose, aucun n'est mal écrit. C'est riche, aussi bien visuellement (tous les plans recèlent des trésors et sont de véritables tableaux) que dans la thématique (on pourrait parler de ce film pendant des heures).
Un véritable petit chef d'oeuvre dont je ne me lasse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 30
Localisation : Ploemel

MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   Mer 23 Déc - 14:15

Un pur chef d'oeuvre dont Ron Perlman a laissé tombé ses joyeuses bandes z pour dévoiler son trés grand talent.

Vraiment un film trés beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cité des enfants perdus   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité des enfants perdus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cité des Enfants Perdus
» Sos enfants perdus & autres créations.
» Les enfants perdus de Tranquility Bay
» [Film] - La Cité des enfants perdus
» La Cité Des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinémania - le cinéma dans tous ses états :: AUTRES FILMS :: SF/ Fantastique-
Sauter vers: